Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 14:36
Post repéré par lepost.fr

Dans une interview de Marion Aydalot, Luis Fernandez nous fait part de son sentiment sur le PSG, Lyon, les joueurs prometteurs français, sur Raymond Domenech et parle de son actualité.


1. Le PSG:


Luis Fernandez renouvelle donc ses sentiments pour l'équipe parisienne, et se dit prêt à revenir au Paris-Saint-Germain malgré la situation délicate actuelle du club:


"Je ne m'en suis jamais caché, c'est un club qui me tient à cœur, c'est un club auquel je suis très attaché [..] Revenir, je l'ai toujours dit, parceque je sais très bien que les gens qui sont là aujourd'hui au Paris-Saint-Germain, partiront peut-être dans quelques temps et peut-être qu'il faudra faire quelque chose, redynamiser, redonner. Mais bon, je ne suis pas le seul, il y en a d'autres aussi qui pourraient aussi y contribuer."



2. Lyon et le championnat (à 2'):


Luis Fernandez, qui a vu grandir le club lyonnais, rend hommage à Jean-Michel Aulas qui a su donner la dimension actuelle à Lyon:


"Il a su créer un certain dynamisme, il a su apporter son savoir faire. Aujourd'hui c'est un des meilleur club européen, en terme d'organisation et même sur le plan sportif, Lyon aujourd'hui c'est une référence [...] Cette victoire face au Real, c'est une victoire qui leur donne vraiment une sacrée dimension."



3. Les joueurs prometteurs français (à 3'40"):


Luis Fernandez qui a sorti Vieira, Micoud et d'autres, relève quelques joueurs prometteur tel que Ben Arfa et Sakho.


"Il y a du talent, des qualités mais à un moment donné chez les jeunes, ils ont besoin d'être bien entourés, d'être bien accompagnés, d'écouter les bons conseils [...] Il y a une génération de jeunes joueurs, il faut être patient, il faut qu'elle travaille, qu'elle grandisse".



4. Raymond Domenech (à 4'45"):


Sans revenir sur ses intentions quant à l'équipe de France, Luis Fernandez donne son sentiment sur le parcours et la manière de travailler de Raymond Domenech:


"Pour moi, c'est après 2008 qu'il fallait faire un changement [...] quand on regarde le parcours de Raymond à la tête de l'équipe de France: une finale de coupe du monde et un championnat d'Europe un peu désastreux, c'est un peu difficile à encaisser quand tu es supporter."


Il explique aussi sa "légitimité" en tant "qu'ancien" de l'équipe de France et regrette le manque de communication du sélectionneur français, le fait que celui-ci soit fermé sur son rôle:


"Raymond a toujours une tendance à être plus dans la provoc que d'être dans l'échange, dans le dialogue et essayer de répondre aux questions que l'on se pose. Quand on pose des questions sur le jeu, on aimerait avoir des réponses sur le jeu". 


Il regrette son manque d'enthousiasme, de générosité:


"Tu sais quand tu es l'entraîneur de l'équipe de France, tu es l'entraîneur d'une équipe de 60 millions despectateurs, de 60 millions de supporters, c'est ça qui est le plus important et là Raymond, il est plus à côté".

 


Et à la question de Marion Aydalot entre le choix d'être à la direction du PSG ou sélectionneur de l'équipe de France, la réponse est sans hésitation en faveur du PSG.


"Quand tu es entraîneur de l'équipe de France, c'est très politique[...] moi je préfère rassembler, être l'homme de tous."

 


5. Son actualité (à 7'35"):


Quant aux "on dits" concernant Israël, le Mali ou le Maroc, le consultant déclare n'avoir aucun contact à ce jour et que professionnellement il se sent tranquille avec RMC et Orange Sport.


En revanche Luis Fernandez se dit partant pour la saison prochaine si une sélection se présente:


"Entraîner une sélection, ça ne peut pas se refuser, c'est un travail qui est totalement différent et ça va me permettre de revenir un peu sur le terrain."

 


Donc à en croire Luis Fernandez, pas de contacts mais à l'entendre, toutes les portes sont ouvertes...
C'est tout le bonheur que je lui souhaite pour la saison prochaine... 
Avant un retour définitif au PSG (?)
A suivre...


 

 

(Source Marion Aydalot)


(Sources: Marion Aydalot, Mad Marcus, 20minutes.fr, L'Equipe)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jesuislà - dans Sport
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Je suis là
  • Je suis là
  • : Quand le doigt montre le ciel, l'imbécile regarde le doigt... Je laisse des messages deci delà, ramasse qui veut bien...
  • Contact

Catégories