Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 03:44

Six ministres étaient présents ce lundi au siège de l'UMP pour s'exprimer sur le bilan à la moitié du mandat de la présidence de Nicolas Sarkozy.


Chacun s'est donc exprimé durant quelques minutes pour défendre sa contribution à la réussite du gouvernement à la mi parcours.


Frédéric Lefebvre, porte parole de l'UMP, commencé en célébrant "ces deux ans et demi qui ont marqué la chute du mur de l'immobilisme." et se veut rassurant, "Quand on se compare, on se rassure […] Nous on a plutôt une bonne surprise, semaine après semaine on gagne les elections."


Xavier Bertrand le secrétaire général de l'UMP, explique que "depuis 2 ans et demi la France change, elle change vraiment et elle va continuer à changer, la France ne s'est jamais autant reformée en si peu de temps depuis des décennies."


Éric Woerth, Ministre du Budget, exprime sa conviction en "une reforme de l'état puissante, une baisse des impôts que nous poursuivons, et bien évidement des déficits que nous combattons et qui sont en même temps une arme anti-crise."


Luc Chatel, Ministre de l'Education Nationale, résume la politique du gouvernement en matière d'éducation comme "un système éducatif plus juste, plus moderne, et plus efficace."


Christian Estrosi, Ministre de l'Industrie, observe que "notre gouvernement depuis 2 ans et demi a sans doute opéré un tournant historique par rapport aux politiques conduites ces 20 à 30 dernières années."


Chantal Jouanno, la secrétaire d'État à l'écologie, considère que "le pari du pack écologique est tenu [...] le principe est simple et inchangé, pour sortir de la zone rouge on mise tout sur le vert."


Brice Hortefeux, le Ministre de l'Intérieur, précise que "ce n'est pas encore l'heure du bilan, mais encore celle de l'élan."


 

(Envoyé sur dailymotion par LExpress)

 


Le gouvernement a donc encore 2 ans et demi pour "s'élancer" si l'on en croit le Ministre de l'Intérieur.


Mais les élections de 2007, ne devaient-elles pas être cet "élan" à la réalisation des projets et du programme de la présidence soutenu par Nicolas Sarkozy ?


Ce bilan était-il une intention réelle de célébrer ce mi parcours ou pour rassurer, se rassurer(?) des sondages ?


Et lorsque Xavier Bertrand précise que cette crise "amène un certains nombre de dirigeants internationaux à voir la différence entre popularité à un moment donné et à la continuité de l'action", on est en droit de s'interroger, d'être dubitatif car il n'y a pas que les sondeurs et les électeurs qui parlent...


Depuis septembre les polémiques se succèdent, et il est de plus en plus difficile d'accorder un regard sérieux à ce gouvernement, à sa présidence.



Mais il est vrai que Nicolas Sarkozy nous a révèlé son omni présence (ubiquité?),  et l'étendue de ses pouvoirs... Il pourrait nous surprendre...


Et pour vous, si la seconde partie de son mandat s'avérait être plus positive, "vous croirez qu'il puisse présider... à nouveau" en 2012 ?



(Montage photo affiche "Superman Returns et phoh Nicolas Sarkozy)

 

 

 

 

(Source: Figaro, LExpress, Lepost)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jesuislà - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Je suis là
  • Je suis là
  • : Quand le doigt montre le ciel, l'imbécile regarde le doigt... Je laisse des messages deci delà, ramasse qui veut bien...
  • Contact

Catégories