Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 17:06

Un record d'altitude européen pour une plante à fleurs, a annoncé mardi l'université de Bâle. De plus, il est probable qu'aucune autre plante au monde ne vive dans un endroit aussi froid.

 


Christian Körner, botaniste à l'université de Bâle, a découvert une fleur à plus de 4505 m d'altitude en Suisse, dans le canton du Valais.


" C'est presque un miracle, mais à 4505 m, dans le canton du Valais, ont été récemment découvert des petits coussins plantureux et florissants de Saxifraga oppositifolia ", a indiqué l'université dans un communiqué.

 

 


Cette plante vit en Valais dans des conditions extrêmes, où la neige est présente 10 mois par année et où les fleurs gèlent toutes les nuits, selon les mesures de Christian Körner, publiées dans le magazine "Alpine Botany".

 


Six cents heures par année de températures supérieures à 3 degrés suffisent à la plante, et grâce au soleil, elle parvient à augmenter sa température jusqu'à 18 degrés, même si la température externe reste proche de zéro degré.


 

Les saxifrages à feuilles opposées, déjà connues, sont de couleur violacée.


 


(Photo : apollonio&battista)

 

Pour la petite histoire :

 


Un botaniste du Musée canadien de la nature, Nicholas Polunin, a écrit en 1940 que " cette plante doit être reconnue comme l'une des plus grandes beautés de ce monde, en particulier parce qu'elle pousse au milieu d'un paysage aussi triste et désolé ".

 


En effet, la Saxifraga oppositifolia est presque toujours la première à fleurir dans la majeure partie du Canada, et même en Arctique, là où les hivers sont les plus rudes.

 


Les premiers botanistes pensaient avoir découvert différentes espèces : alors que certaines arborent des feuilles très rapprochées sur des tiges érigées poussant près les unes des autres au milieu de la toundra, d'autres exposent leur feuilles de manière dispersées sur les tiges, qui rampent à même le sol.

 


Mais des chercheurs canadiens et norvégiens ont conclu qu'il n'existait qu'une seule espèce qui présente différentes apparences selon les microclimats où elles poussent.

 


Et la saxifrage à feuilles opposées n'a pas fini d'étonner les savants qui tentent de comprendre pourquoi elle présente des dépôts de cristaux sur le bord de ses feuilles, car les seules autres plantes à présenter de pareils comportements se trouvent dans les déserts chauds.



La saxifrage à feuilles opposées continue donc a susciter l'admiration et l'étonnement des botanistes, et à présent le mien.

 

 


Une petite fleur qui mérite bien un post, vous ne trouvez pas ?

 

 

 


 

 

Source : Université de Bâle, independent.co.uk, springerlink.com, nature.ca, lematin.ch, Google

Partager cet article

Repost 0
Published by Jesuislà - dans Science
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Je suis là
  • Je suis là
  • : Quand le doigt montre le ciel, l'imbécile regarde le doigt... Je laisse des messages deci delà, ramasse qui veut bien...
  • Contact

Catégories