Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 17:04

Vu en Une sur lepost.fr

 

L’un des événements du Festival de Cannes de cette année est le film sur la vie de "Carlos", le terroriste vénézuélien.


Une trilogie d’Olivier Assayas qui retrace la vie du terroriste est présenté ce mercredi hors compétition au Festival et diffusé aussi sur ­Canal+ ce mercredi à 20h45.

 

La femme et avocate de Carlos, Isabelle Coutant-Peyre, qui est contre la diffusion du film à la télévision, débat avec un des acteurs, Nicolas Briançon sur Europe1.

 

Isabelle Coutant-Peyre considère que le film viole la présomption d’innocence.

D’où un échange musclé entre cette avocate, Marc-Olivier Fogiel et l’acteur Nicolas Briançon : 


 

(Source Europe1)


 

Et ce mercredi, dans une lettre diffusée par TVMag, Carlos a adressé au comédien Edgar Ramirez qui a endossé son rôle.

 

Le terroriste, qui a lu le scénario et découvert les premières images du film relève les anomalies du film :


"Ce personnage n’a pas de rapport avec moi. On découvre un alcoolique drogué qui ne passe son temps qu’à tuer des gens et à se payer des femmes. On nous présente des attaques commandos complètement ridicules... Jamais les choses ne se font comme ça. Ce qui est présenté s’oppose à toutes les règles de combat".

 

Carlos, visiblement en désaccord avec les faits historiques, demande à l’acteur pourquoi il travestit la vérité :


"Aucun n’a trahi notre pays en devenant serviteur des puissances étrangères. Aucun n’a déshonoré notre famille. Pourquoi, Edgar, acceptes-tu de travestir la vérité historique ? Pourquoi te prêtes-tu à une oeuvre de propagande contre-révolutionnaire diffamant le plus connu des Ramírez ?".

 
Alors qu’il se "rassure", Olivier Assayas explique sur Le Monde qu’il "a imaginé certains traits du personnage, en particulier son rapport à la violence et au sexe."
 

Et Olivier Assayas compte également ne pas en rester là, il "tient beaucoup à l’idée qu’il peut y avoir demain un autre film qui dépeindra un Carlos sous un jour différent".

 

Mais il ne nous dit pas sous quel jour...

Plus réaliste (?)...

Alors, quel est l’intérêt de ce film pour le public... ?

 

Comprenez-vous l’utilité de débattre de cette polémique ?

Pour ma part, je laisse cette polémique à ce qu’elle est, à savoir une polémique qui passe avant et après une autre... Et ne restera en mémoire, sans doute, que pour les intéressés.

 

Et comptez-vous voir ce film ? Si oui, avec quel regard ?

En ce qui me concerne, je le visionnerai par curiosité, après tout, puisque ce n’est qu’un film...


 


(Sources : Europe1, TVMag, LeFigaro, LeMonde)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jesuislà - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Je suis là
  • Je suis là
  • : Quand le doigt montre le ciel, l'imbécile regarde le doigt... Je laisse des messages deci delà, ramasse qui veut bien...
  • Contact

Catégories