Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 19:20

Mercredi à 8h23 heure suisse, le premier satellite 100% suisse s'est envolé vers son orbite, au sommet d'une fusée indienne PSLV (Polar Satellite Launch Vehicule).


Moins d'une heure plus tard, les signaux captés à Stanford confirmaient que SwissCube, éjecté de la fusée à près de 720 kilomètres d'altitude 20 minutes après le lancement, est sur orbite et fonctionne.


Professeurs et étudiants de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ont travaillé pendant trois ans et demi sur ce satellite de 10 centimètres de côté pour à peine 820 grammes qui tournera autour de la Terre à plus de 7km/s pendant 3 mois à un an pour observer l'airglow.

 

 


Swisscube 1er cubesat Suisse - Passion-Radio



Mais pourquoi l'Inde ?


Muriel Noca, cheffe du projet SwissCube explique que le choix de l'Inde, s'est fait grâce à Isis, une start-up créée par des étudiants néerlandais, qui s'occupe de trouver des places au sommet des fusées.


"C'est beaucoup plus facile pour nous, on n'a qu'à les contacter. Et ce sont eux qui nous ont proposé les Indiens."


Elle ajoute au sujet des indiens, " ils ont un joli programme spatial. Au départ, il était vraiment tourné vers leur population, et maintenant, avec leurs missions lunaires, ils s'ouvrent à l'exploration, parce qu'ils ont acquis assez d'expérience. Ils n'ont pas été trop agressifs au début, ils ont suivi leur chemin et maintenant, ils ont une bonne fusée... Ils en ont même deux, alors que nous en Europe, nous n'en avons toujours qu'une."



Et pourquoi pas l'Europe ?


SwissCube a attendu longtemps avant de pouvoir décoller car l'Agence spatiale européenne (ESA) prévoyait le premier lancement pour décembre 2008, mais il a différé à 2010.


Et la solution américaine ?


Depuis le 11 septembre 2001, "les Etats-Unis sont tellement fermés que pour nous en Suisse, faire voler notre satellite sur un de leurs lanceurs, c'est une telle montagne de paperasses qu'on n'y pense même pas".


Et la Russie ?


Depuis l'explosion d'une fusée Dnepr en juillet 2006 et la destruction des 14 CubeSats qu'elle emportait, le programme de ce nouveau lanceur a pris un sérieux retard.

 

 


L'Inde qui avait rejoint en 2008 le club des puissances spatiales asiatiques a vu les fonds de son programme spatial augmenter de 40%.


Un véritable concurrent s'impose à l’heure de la défense antimissiles américaine et du risque de militarisation offensive de l’espace.

C'est une fusée PSLV comme celle-ci qui a placé
SwissCube sur son orbite. (Keystone)

 


Et la Suisse pose son oeil sur l'aurore...

Space center EPFL

 

 

 

(Source: SwissInfo, 24heures, LeTemps, Multipol, BulletinsElectroniques)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jesuislà - dans Technologie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Je suis là
  • Je suis là
  • : Quand le doigt montre le ciel, l'imbécile regarde le doigt... Je laisse des messages deci delà, ramasse qui veut bien...
  • Contact

Catégories