Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 17:35

Un constat sans appel dans les résultats du recensement de l'Union Nationale des Etudiants de France: 1/3 universités sont dans l'illégalité en matière de droits d'inscription par des pratiques dissimulées, des règlements contournés. Plusieurs présidents d'universités ont démenti cette incrimination, arguant que ces frais étaient facultatifs.

L'Unef en appelle à la Ministre de l'Enseignement Supérieur: "Valérie Pécresse doit faire respecter la loi... et respecter ses engagements passés ". Car malgré des engagements passés à la condamnation de ces pratiques, aucun recteurs n'a saisi les tribunaux et ces pratiques restent de vigueur. L'Unef refuse que ces frais soit une réponse au sous-financement des universités, et réclame la suppression définitive de ces frais illégaux et le remboursement immédiat des sommes déjà engagées par les étudiants.

Jean-Baptiste Prévost, Président de l'Unef sur France Info déclare: "Si l'action de la Ministre n'a pas été efficace ou si les universités refusent de supprimer ces frais illégaux, dès la rentrée nous engagerons des recours contentieux contre les universités concernées mais nous souhaitons au maximum qu'une solution politique soit trouvée surtout que les universités qui en ont besoin aient les moyens de fonctionner". Les universités de Bordeaux et de la Réunion ont été condamnés et l'Unef sera aux côtés des universités réclamant les moyens de fonctionner notamment à l’occasion du prochain débat budgétaire.

Valérie Pécresse répond au micro de Raphaëlle Duchemin sur France Info: "Jamais les moyens donnés par l’Etat à l’université n’ont été aussi importants que cette année, puisque nous avons augmenté de 10% les budgets et nous allons continuer en 2010" et a rappelé que les frais d’inscription sont fixés par l’Etat, soit "171 euros pour la licence". Elle précise également: "Depuis 2 ans je suis très vigilante à vérifier que les universités ne font pas payer des frais supplémentaires et je vais vérifier la liste que m'a fournie l'Unef et, au cas par cas, je vais donner des instructions au recteur d'attaquer en justice si jamais il y a des frais illégaux".

Il reste à espérer qu'à la lecture de la liste de l'Unef, Valérie Pécresse fasse preuve d'une véritable attention puisque apparemment sa vigilance ne suffit pas.

L'Unef dénonce les frais d'inscription illégaux sur Public Sénat TV


Valérie Pécresse sur France Info, 20 07 2009


(Source: france-info.com, unef.fr)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jesuislà - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Je suis là
  • Je suis là
  • : Quand le doigt montre le ciel, l'imbécile regarde le doigt... Je laisse des messages deci delà, ramasse qui veut bien...
  • Contact

Catégories